La Soupe Populaire

La Soupe populaire, association centenaire, sert gratuitement, du lundi au samedi, des repas dans son local du sixième arrondissement de Paris. L’occasion pour les plus démunis de se réchauffer d’une bonne soupe et d’un sourire.
Tout le monde connaît et sait bien de quoi il s’agit : un symbole de détresse et de misère sociale. Son origine est difficile à cerner. On trouve des traces de distribution gratuite de soupe aux plus pauvres dès la fin du XIXe siècle dans les pays industrialisés. Mais, c’est surtout en 1929, lors du Krach boursier et de la grande crise économique, que la soupe populaire est devenue… populaire. Des chômeurs par millions en Europe comme en Amérique, et des files extravagantes d’hommes, de femmes et d’enfants devant les marmites de soupe. Aucun pays n’y échappe. Et aujourd’hui, en France, à Paris, une association porte son nom et assure sa mission : offrir de la nourriture à ceux qui n’en ont pas.

Chaque jour, du 15 septembre au 14 juillet, de 11 h 45 à 13 h, le “restaurant” de la Soupe populaire sert des repas composés d’une soupe de légumes, d’un plat de viande (jamais de porc), ou d’œufs, et d’un dessert.

Cette association, pour mener à bien sa mission, s’appuie sur son cuisinier et son aide, tous deux salariés, et sur une vingtaine de bénévoles. Ces derniers se relaient au service chaque jour. La soupe populaire compte bien sûr aussi sur les dons des particuliers et des organismes pour garantir ses seules ressources.
Les repas sont réalisés sur place, dans les cuisines du 4, rue Clément, avec des denrées achetées ou parfois offertes.
La salle accueille trente-quatre personnes par service et quatre services sont organisés tous les midis. Mais, comme l’explique Mme Recamier, présidente adjointe de l’association : “Nous ne laissons partir personne sans repas, et si nous ne pouvons accueillir tout le monde au sein du restaurant, les repas peuvent être emportés.”

Faut-il justifier d’absence de revenus pour avoir droit à ces repas ? “Nous ne demandons rien et nous ne faisons pas d’investigation. L’anonymat est totalement respecté. Il suffit aux personnes qui souhaitent bénéficier de nos repas de venir chercher un numéro d’appel à partir de 10 h 30”, souligne Mme Recamier.

“La plupart des personnes qui viennent sont des Sans Domiciles Fixes. Depuis quelques années, il y a beaucoup de gens de l’Est. Nous ne servons que les adultes et, en grande majorité, ce sont des hommes. Certains viennent depuis des années. On finit par les connaître un peu. On leur amène des livres quand on sait qu’ils aiment la lecture, on leur donne souvent les contacts d’autres associations. Il est difficile de créer des liens en raison de la cadence des repas, mais notre souci est de les accueillir avec sourire et humanité”, ajoute-t-elle.

Soupe populaire
4, rue Clément,
75006 Paris
Tél. : 01 43 54 56 41.
Distribution de repas tous les midis, sauf dimanches et jours fériés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *