Comment Aimer ? VF

Hier, alors que je discutais avec une personne que j’apprécie particulièrement, quelque chose m’interpella. Ce n’était rien de nouveau, mais cette fois-ci ça sonnait différemment. C’était peut-être dû à la personne qui l’a suggéré, néomoins il a fait vibrer la corde sensible.

J’avais devant moi quelqu’un que je pouvais vraiment aimer. Je me suis alors demandée ce que veut dire « vraiment aimer » ? Pour le moment il y a trop d’obstacles dans ma vie: je ne suis pas encore installée, je voyage à travers le monde, je ne sais pas ce que je veux, je ne sais même pas vraiment qui je suis. Comment pourrais-je alors franchir le cap de dire « je t’aime » ?

En fait, je ne sais pas grand-chose de la personne que j’avais devant moi ce jour-là, si ce n’est cette impression d’une connexion particulière avec elle. Mais quelque chose de profond m’est apparu. Ce n’était pas la première fois, mais cette fois-ci, ça avait plus sens pour moi. Si je crois en Dieu ? Ma réponse : Je ne sais pas. Je fus alors frappée par la question qui s’imposa indirectement à moi: comment peux-tu aimer si tu n’aimes pas Dieu et si tu n’acceptes pas Son amour en retour ? Je m’avance peut-être, mais je crois qu’il n’est pas possible d’aimer et d’accepter d’être aimé en retour à moins de soi même aimer Dieu. Si je n’accepte pas l’amour de Dieu, mon parcours sera toujours entravé d’une manière ou d’une autre. Y compris pour ce qui est de mon amour propre.

Alors voilà, mon “ange” m’a donc fait comprendre hier qu’aimer “Dieu” c’est aimer aussi tout ce qui nous entoure, tout ce que nous voyons, entendons ou sentons. “Accepter Son amour”, c’est apprécier tout ce qu’Il nous donne. Aussi étrange que cela puisse paraître, même si tu ne crois pas en Dieu ou que tu crois en un autre dieu, aimer et accepter l’amour en reconnaissance de tout ce que tu reçois, quelle qu’en soit la quantité, libérera ton âme. Cette liberté t’ouvrira à tout ceux que tu rencontres et t’empêchera de juger les autres ou de t’éloigner d’eux à cause de secrets ou de peurs.

La forme d’amour la plus simple consiste à aimer Dieu et à accepter Son amour en retour. Aimer ainsi c’est lâcher-prises et accepter son destin, en sachant que toutes nos décisions seront acceptées et encouragées qu’importe ce que dira notre entourage (parents ou amis). C’est ce qui nous permet d’être vraiment libres de chercher le véritable sens de l’amour envers nos amis et envers soi-même. Mais c’est aussi rechercher des rapports plus profonds pour des relations potentielles sans craindre le rejet ou l’incompatibilité.

Enfin, n’est-ce pas précisément ce que Jésus nous a appris ? … « Aime Dieu », « Aime ton voisin ». C’est très simple. Accepter de le faire va te libérer !

C’est certainement plus facile à dire qu’à faire, mais si j’arrive à accomplir ces deux tâches toutes simples, je n’aurais peut-être pas à me demander « ce que je veux », « qui je suis » ou encore « où j’en suis ». Mon âme pourrait être libérée si j’étais simplement moi même et si je laissais Dieu me guider vers ma destinée…

Merci Anne…

Voir Version Anglais

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *